Quand l'existence est résistance

Trans activisme à New York, 1969 à 2019

Vendredi 20 décembre 2019 par Sarah Seidman

En 2019, le Musée a commémoré le 50th anniversaire du soulèvement de Stonewall à travers des expositions, des programmes publics et la participation au consortium Stonewall-50. Alors que l'année se termine et que l'exposition FIERTÉ: Photographies de Stonewall et au-delà par Fred W. McDarrah ferme le 31 décembre, la section de notre exposition en cours Militant new york sur l'activisme trans, «Quand l'existence est la résistance: l'activisme trans à New York, 1969 à 2019», restera à l'affiche au cours de la prochaine année. Installée au printemps 2019, cette section de l'exposition utilise des photographies, des publications imprimées, de l'art et des éphémères pour examiner les New-Yorkais trans qui se sont mobilisés au Stonewall Inn lors de la descente de police en juin 1969, ont formé des organisations trans pionnières et repoussé les frontières entre les sexes dans les décennies à venir.

Plan d'installation de l'étude de cas Trans Activism dans l'exposition "Activist New York".
Victoria Martens

Le matériel d'exposition se concentre sur le groupe new-yorkais STAR, ou Street Transvestite Action Revolutionaries. En 1970, Sylvia L. Rivera et Marsha P. Johnson, qui ont toutes deux participé au soulèvement de Stonewall l'année précédente, ont fondé STAR pour autonomiser les jeunes et les personnes de couleur marginalisés avant que le terme «transgenre» ne soit largement utilisé. Ils ont défilé, rassemblé des ressources et exploité le premier refuge de groupe au pays dédié aux jeunes trans, STAR House. Ils ont également traité de la stigmatisation et de l'opposition des groupes de libération des homosexuels et de libération des femmes, et ont conçu une vaste plate-forme contre la discrimination et la violence. Bien que le groupe se soit replié en 1973, leur travail de pionnier a eu un impact sur l'organisation trans jusqu'à ce jour.

Photographie en noir et blanc représentant un défilé lors de la Journée de libération de Christopher Street. Trois personnages, devant, tiennent une bannière pour STAR, ou Street Transvestite Action Revolutionaries.
Jour de libération de Christopher Street, 1973, Sylvia et Bebe Power Salute. Richard C. Wandel, 1973. Gracieuseté de Richard C. Wandel Photographs. Archives du centre communautaire LGBT.

La section exposition comprend également des documents plus récents, notamment des artistes, des intellectuels et des militants des années 1990, 2000 et 2010. En 2002, des protections trans ont été ajoutées pour la première fois à la loi sur les droits de l'homme de la ville de New York, et en 2019, la législature de New York a adopté la loi sur la non-discrimination à l'égard des femmes dans tout l'État (GENDA). Les militants trans ont été à l'avant-garde de ces initiatives législatives, ainsi que des mobilisations locales continues pour la représentation, la sécurité et l'égalité des trans.

Trois épingles de pronom émaillées. Fond noir avec texte or.
Pronoun Pins, 2018. Avec l'aimable autorisation de Gamut Pins.
Un groupe de personnes se tient derrière une bannière lors de la 12e Journée Trans annuelle, 2016.
12e Journée Trans annuelle, Washington Square Park, New York, 24 juin 2016. Photo par Erik McGregor / Pacific Press / LightRocket via Getty Images

Visitez «Quand l'existence est résistance» dans Militant new york en 2020 et au-delà.

Par Sarah Seidman, conservatrice de la Fondation Puffin pour l'activisme social

Sarah Seidman travaille sur l'exposition en cours Militant new york et des projets connexes sur l'histoire de l'activisme à New York.

Rejoignez MCNY!

Vous voulez des billets gratuits ou à prix réduit, des invitations à des événements spéciaux et plus encore?