COMPLET New York au cinéma : 40e anniversaire de Style Wars

Quand : Jeudi, décembre 7, 2023, 6: 30pm

Cet événement est passé.

Deux hommes plus âgés en costume lisent des journaux sur un quai de métro devant une voiture de métro couverte de graffitis.
Image gracieuseté de Martha Cooper

Rejoignez-nous pour un bazar d'art graffiti, une projection de films et un panel d'étoiles pour célébrer le 40e anniversaire de Guerres de stylesL'événement est présenté en partenariat avec Films d'art public et Traditions de la ville.

À l'automne 1983, PBS a créé le documentaire Guerres de styles, qui fait la chronique de la culture des jeunes de New York à travers le monde du graffiti et du breakdance. L'idée originale du réalisateur et producteur Tony Argent et producteur Henri Chalfant, le film aborde le conflit entre les graffeurs et les fonctionnaires cyniques alors que le New York qu'ils connaissent disparaît autour d'eux. Ce film est un témoignage inestimable à la fois de l'histoire de la ville et des débuts du hip-hop alors que nous célébrons le 50e anniversaire du genre en 2023. Style Wars est un visionnage obligatoire pour les étudiants en histoire de New York et les fans de graffiti, de b-boy et de b-. la culture des filles.  

Notre programme démarre avec un bazar aux graffitis dans la Rotonde du Musée, suivi de la projection du film et table ronde au Ronay Menschel Hall. Le panel présente des artistes Dame rose et Skème, B-Boy Ken Swift, et producteur de Style Wars Henri Chalfant, et est modéré par New York au cinéma programmeur de série Jessica Vert.

Les services CART et l’interprétation ASL seront fournis.

Chronologie de l'événement
4h00 – 6h15 : Bazar aux graffitis dans la Rotonde (1er étage)
5: 30: Portes ouvertes à la salle Ronay Menschel. Le bar ouvre.
6h30 – 6h45 : Présentation du film (Ronay Menschel Hall, rez-de-chaussée)
6h45 – 7h55 : Guerres de styles dépistage (70 minutes) ; boissons et pop-corn disponibles à l'achat
7h55 – 8h50 : Panel avec Lady Pink, Skeme, Ken Swift et Henri Chalfant.
9h: Le musée ferme.

À propos des intervenants :
Henri Chalfant est surtout connu pour sa photographie et sa documentation cinématographique sur la culture de la jeunesse urbaine. Ses photographies de New d'York les peintures du métro enregistrent des centaines d’œuvres d’art éphémères disparues depuis longtemps. Les expositions de ses photos commencent par la OK Harris Gallery, 1980, le Mudd Club en 1980, le monument « New York-Nouvelle Vague » montrer à PS l en 1981, et continuent d'inclure Le siècle américain, au Whitney Museum, Nouveau York, 1999; Né dans les rues à la Fondation Cartier à Paris, 2010 et L'art dans la rue au MOCA à Los Angeles en 2011 ; Langue du mur, au Musée de Pera à Istanbul, 2014 ; Les ponts du graffiti, à la Biennale di Venise, 2015; Henri Chalfant: 1980 à la galerie Eric Firestone, New York, 1915 ; L'art n'est pas un crime, au Centro de Arte Tomas y Valiente, Madrid, 2018 : Art contre Transit, au Bronx Museum, 2019. Il est co-auteur du récit définitif de New York les graffitis, Art du métro (Holt Rinehart Winston, New York 1984) et une suite sur la diffusion mondiale de cette forme d'art, Art de la bombe aérosol (Thames et Hudson, 2008) ; Jours de formation avec Sacha Jenkins (Thames et Hudson, 2015).En 1983, Chalfant coproduit avec le réalisateur Tony Silver le documentaire PBS, Guerres de styles, le documentaire très apprécié sur la culture Graffiti et Hip Hop. Il a continué à réaliser des films documentaires sur la culture de rue et la vie communautaire à New York.

Jessica Vert est un programmateur de films indépendant qui programme actuellement des séries de films, de conférences et de performances pour BAM, le Weeksville Heritage Center et le Musée de la ville de New York. Jessica a été directrice artistique de la Houston Cinema Arts Society de 2019 à 2022, assurant la direction artistique de la programmation cinématographique tout au long de l'année et du Houston Cinema Arts Festival, le plus grand festival de films de Houston. Elle a été directrice du cinéma du Maysles Documentary Center à Harlem de 2008 à 2018. Jessica est également une ancienne fondatrice, propriétaire et rédactrice en chef du magazine hip-hop indépendant basé à New York. Stress (1994-2001), ainsi que l'ancien rédacteur en chef de BET.com (2000-2005).

Dame rose est un pionnier du mouvement artistique du graffiti dans le métro de New York au début des années 1980. Elle s'est établie dans les beaux-arts et ses peintures sont entrées dans d'importantes collections d'art dans les plus grands musées du monde. Forte de ses 40 années d'expérience, elle continue aujourd'hui à peindre des toiles et des peintures murales, inspirant et enseignant aux jeunes générations.

Skème, né dans le Bronx en 1964, a commencé à écrire du graffiti en 1979 dans les rues et le métro de New York, devenant finalement l'un des pratiquants les plus prolifiques du graffiti. En 1983, il a acquis une notoriété nationale et internationale après être apparu avec sa belle maman dans le documentaire révolutionnaire sur le Hip Hop, Guerres de styles. Skeme a rejoint l'armée américaine en 1982 et a pris sa retraite du service actif près de 30 ans plus tard pour raviver son amour pour cette forme d'art et sa culture. Il entre rapidement dans le monde de l'art grand public avec des œuvres actuelles exposées dans des galeries de New York aux Pays-Bas.

Ken Swift est l'une des plus grandes influences que la danse du Breaking ait connue et on lui attribue l'établissement de mouvements essentiels aux danses.» fondation avec son style et ses techniques personnels. Il est reconnu dans le monde entier pour ses contributions continues au cours des 44 dernières années à la promotion, à l'éducation et à la préservation de la forme d'art du Breaking au sein de la culture hip-hop. Ken est un original 2nd génération B.Boy de New York et ancien vice-président du Rock Steady Crew (RSC) de renommée mondiale qui a été présenté dans le premier film documentaire Hip-Hop "Guerres de styles », le premier film Hip-Hop "Wild Style » (1983) et des films majeurs "Flashdance » de Géographie (1983) et avec la "Beat Street » (1984), dont la première tournée internationale de hip-hop, "Rap new-yorkais » (1982). Grâce à Ken»Grâce à ses contributions en tant que pionnier, il a reçu de nombreuses distinctions, dont quatre Lifetime Achievement Awards de diverses organisations, a reçu un American Masterpieces in Dance Award de la NEA, unen plus d'avoir été élu 2e danseur le plus influent du 20e siècle par la série Icon de CNN. Il a été présenté et interviewé en tant qu'expert dans plus de soixante-dix projets de films documentaires ainsi que dans des centaines de journaux, magazines et livres au cours de sa carrière, y compris sa première publication et le premier chapitre de l'Oxford Handbook of Hip Hop Dance Studies. Actuellement, il parcourt le monde pour juger des concours de breaking, enseigner des ateliers dans des universités et des écoles de danse et donne des conférences. "L'art de la culture hip-hop » à l'UCLA.  

Cette projection fait partie de notre série d'un an, New York au cinéma : décennie par décennie, programmé par Jessica Vert. La série accompagne l'exposition du centenaire du Musée, This Is New York : 100 ans de la ville dans l'art et la culture pop.  

    New York au cinéma est l'édition de l'année du centenaire du Musée en cours Clair de lune et films série.

    Logistique événementielle importante 

    • Veuillez contacter programmes@mcny.org pour toute question ou problème de billetterie.
    • Toutes les ventes sont finales ; remboursements non autorisés. Échanges et crédit pour les programmes futurs uniquement. Les programmes et les dates peuvent être sujets à changement. 

    Nos partenaires

     

    "City" dans une police aqua san serif et "Lore" dans une police plongeante avec un "L" cursif
    Les mots « films d'art public » en police blanche san serif sont écrits sur un fond noir.
    Rejoignez MCNY!

    Vous voulez des billets gratuits ou à prix réduit, des invitations à des événements spéciaux et plus encore?