Jeu de ville: Martha Cooper à New York

Mardi 3 juillet 2018 par Sean Corcoran

De 1977 à 1980, Martha Cooper a travaillé comme photographe pour le New York Post. Entre les missions quotidiennes, Cooper a commencé à documenter des enfants non surveillés jouant au milieu des décombres et des quartiers en désintégration de New York (principalement le Lower East Side). Les photographies se concentrent sur les activités des enfants jouant et faisant preuve de créativité dans les rues de New York, et représentent en grande partie des groupes d'enfants construisant des jouets ou jouant avec des objets trouvés dans les jours précédant les jeux vidéo et les ordinateurs. De nos jours, quand le jeu non surveillé dans les rues de la ville est une rareté, ces photographies reflètent une époque qui n'était pas si longue, mais une approche radicalement différente des normes sociales et de l'éducation des enfants. Le Musée de la ville de New York a récemment acquis une sélection de vingt photographies de cette série pour sa collection permanente.

Une pièce de théâtre de Martha Cooper montrant un garçon sautant d'un escalier de secours dans le Lower East Side.

En discutant de ses photos de jeux de rue, Cooper a déclaré: «Les quartiers les plus pauvres de la ville avaient la vie de rue la plus riche et mon endroit préféré était Alphabet City, au nord de Houston Street entre l'avenue A et D.Dans les années 70, le quartier était en pleine rénovation urbaine ... . Aux yeux d'un adulte, la zone était moche et menaçante, mais pour un enfant, les bâtiments abandonnés et les lots de gravats jonchaient des terrains de jeux parfaits, fournissant des matières premières et un espace ouvert pour le jeu improvisé. Un immeuble en ruine est devenu un club-house secret, un toit est devenu une volière privée et un tas de détritus pourrait être une source de trésor. »

Son intérêt pour le jeu créatif l'a finalement amenée à rencontrer un enfant qui lui a présenté le légendaire graffeur DONDI (Donald White, 1961–1998). DONDI, à son tour, a introduit Cooper dans le monde souterrain du graffiti. La nuit, elle accompagnait des écrivains dans des gares de triage, photographiant leurs activités illicites, et attendait dans les lots vacants pour capturer le cliché parfait d'une voiture de métro entièrement peinte lorsqu'elle passait. Les années que Cooper a passées à documenter la sous-culture des graffitis ont donné lieu à une publication fondamentale, Art du métro (1984). Produit en collaboration avec son collègue photographe Henry Chalfant, le livre est reconnu pour avoir aidé à exporter des graffitis à l'international.

Elle a ensuite publié Les fichiers hip-hop: photographies de 1979 à 1984 (2004) qui a exploré ses premières années en photographiant la culture émergente. Cooper a déclaré qu'en raison de la photographie de graffitis, elle «se trouvait justement à l'épicentre d'une nouvelle culture de la jeunesse qui allait devenir le hip hop». Elle a photographié des B-Boys dans les rues et les parcs de la ville, a documenté la première hanche -des performances en boutique dans des discothèques et des centres d'art, et des images tournées pour des productions cinématographiques sur la scène hip-hop émergente. Avec ses images parues dans les journaux et les magazines du monde entier, Martha Cooper contribué à faire du hip hop le phénomène mondial qu'il est aujourd'hui. Elle continue de photographier activement à la fois le graffiti et la culture hip-hop à travers le monde, tout en travaillant sur un projet documentaire à long terme sur sa ville natale, Baltimore.


Images: Martha Cooper. Lower East Side [Garçon sautant d'un escalier de secours.] 1978. Musée de la ville de New York. 2017.47.1 | Martha Cooper. West Side Highway [Des garçons avec un chariot avec un horizon de Lower Manhattan.] 1978. Musée de la ville de New York. 2017.47.17 | Martha Cooper. Lower East Side [Danse sur de la musique disco venant d'un bar voisin.] 1978. Musée de la ville de New York. 2017.47.10 | Martha Cooper. Lower East Side [Garçons avec pigeonnier sur le toit.] 1978. Musée de la ville de New York. 2017.47.2 | Martha Cooper. Lower East Side [Les cadets avec des fusils en bois dans leur club-house dans un bâtiment abandonné.] 1978. Musée de la ville de New York. 2017.47.8 | Martha Cooper. Lower East Side [HE3 avec son carnet de dessins et de pièces peintes.] 1978. Musée de la ville de New York. 2017.47.20 | Martha Cooper. Rock Steady Crew à «Rock Steady Park» (98th & Amsterdam). 1981. Musée de la ville de New York. 2016.12.1

Toutes les photographies © Martha Cooper

Par Sean Corcoran, conservateur des estampes et photographies

Rejoignez MCNY!

Vous voulez des billets gratuits ou à prix réduit, des invitations à des événements spéciaux et plus encore?